La numismatique en 400 mots

La numismatique est une Science qui traite de la description et de l’histoire des monnaies, médailles, jetons et méreaux. Le numismate étudie les pièces et les médailles, il est appelé à tort collectionneur de pièces.

En fin de compte, un numismate touche plusieurs domaines tout au long de sa carrière ; l’histoire, l’histoire de l’art, l’histoire économique, l’histoire des monnaies etc…

Tout d’abord il est important de préciser qu’il n’existe pas de date exacte reflétant l’origine de la monnaie. Par contre, si la monnaie à commencer à circuler c’est pour remédier à un problème quelconque.

Le problème ?  Le troc s’est avéré inefficace et c’est pour cela qu’une certaine forme primitive de monnaie a vu le jour.

Avant que naissent les premières pièces de monnaie métallique, les premières monnaies étaient d’origine naturelle ou artisanale.

Les premières collections de monnaies antiques furent constituées durant la Renaissance par des humanistes à la recherche des portraits de grands personnages de l’histoire romaine et grecque.

C’est en Italie, au XIVe siècle, puis dans le reste de l’Europe que des collections numismatiques sont constituées : collections d’amateurs, d’érudits et collections des papes..

Parmi les collectionneurs de pièces de monnaie on peut citer le pape Boniface VIII, l’empereur Maximilien du Saint Empire romain germanique, Louis XIV de France ou bien, Ferdinand Ier.

C’est pour cette raison que la numismatique s’appelle « Le loisir des rois », en raison de ses fondateurs les plus estimés.

Au vingtième siècle, les pièces de monnaie ont été reconnues comme des objets archéologiques. C’est après la Seconde Guerre mondiale qu’en Allemagne, un projet, Fundmünzen der Antike (Coin find of the Classical Period) a été lancé. Le projet ayant pour but d’enregistrer chaque pièce trouvée en Allemagne. Cette idée s’est ensuite propagée dans de nombreux pays.

De nos jours, la numismatique est un loisir assez populaire grâce à de nombreuses sociétés et clubs locaux dans le monde entier qui facilitent sa croissance.

Du à cette popularité, elle a provoqué l’apparition de nombreux intermédiaires sur le marché, qui proposent non seulement l’acquisition de pièces, mais aussi divers services comme l’évaluation des pièces, des ventes aux enchères, etc.  Et à l’heure d’aujourd’hui, il est courant d’avoir recours à l’utilisation de nouveaux métaux de façon moné tout comme le platine ou bien le titane !

Certes, le « loisir des rois» n’est plus confiné que dans les palais et parmi les redevances.